//sentinelleveille.com

//sentinelleveille.com

Lutte contre la classe moyenne et « l’Amérique profonde »

 

 

Une véritable guerre menée contre la classe moyenne et « l’Amérique profonde » par les personnes les plus influentes et les plus riches des États-Unis.                                                                                                                                                                                                                                      

 

 

Écart de fortune sans cesse grandissant entre les 1 % (ou même 0,1 %) de la population qui « aspire » l’essentiel de la richesse produite et le reste des citoyens, effondrement de la classe moyenne, montée de la pauvreté, financiarisation de l’économie, injustice fiscale, manœuvres pour privatiser la Sécurité sociale et le système de santé, transfert de la production industrielle en Chine, coupes dans les budgets sociaux et de l’éducation… nous avons abordé tous ces thèmes dans de nombreux billets (voir références en fin d’article).
   
Alors regardez bien la vidéo (sous-titrée en français) ci-dessous. Elle est un peu longue (13 minutes) mais ce discours d’un sénateur américain, Bernie Sanders, prononcé fin novembre devant ses collègues du Sénat, revêt selon nous une importance historique.

 

                                                                                                        Bien sûr, Bernie Sanders n’est pas « n’importe quel » sénateur américain. Il se définit lui-même comme social-démocrate, ce qui le place pratiquement à l’extrême-gauche de l’échiquier politique américain ! Bien sûr, les analyses qu’il défend et les arguments qu’il avance ne sont pas totalement nouveaux : d’autres hommes politiques – sans compter de nombreux blogs comme La Lettre du Lundi– les ont défendu avant lui.
   
Il n’empêche. À ma connaissance, c’est la première fois qu’un homme politique de ce « calibre » emploie un langage aussi direct et aussi clair pour dénoncer ce qu’il décrit comme une véritable guerre menée contre la classe moyenne et « l’Amérique profonde » par les personnes les plus influentes et les plus riches des États-Unis.
   
En voyant ces images, on ne peut s’empêcher d’effectuer un parallèle avec la présidence Sarkozy : de la « nuit au Fouquet’s » à la décision de supprimer l’impôt sur la fortune et le bouclier fiscal (privant ainsi l’État de 2,3 milliards d’euros de recettes – voir Interview with the vampire) en passant par la loi TEPA ou le triplement du salaire du Président, on retrouve la même adulation pour l’argent et la puissance, ainsi que la même volonté de favoriser systématiquement les plus fortunés dans le cadre d’une vraie « guerre » contre la classe moyenne, pour reprendre les termes du sénateur Sanders.
   
Nous évoquions la semaine dernière la nécessité de « ralentir la chute », de « retarder la dégringolade » vers un nouveau Moyen-Âge. Le terrain fiscal est assurément un champ de bataille essentiel.Faute d’arguments basés sur la raison et pour faire oublier, comme le dit Sanders, qu’« il est très clair, pour quiconque a étudié le sujet deux minutes, que les gens tout en haut s’en sortent extrêmement bien alors qu’au même moment la classe moyenne s’effondre et que la pauvreté augmente », l’objectif des lobbies et des plus fortunés est de susciter dans cette classe moyenne le « syndrome du larbin »qui aboutit à « prendre systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celles dont (on) est issu »…
   
Quelques jours après cette intervention devant le Sénat, Sanders en a réalisé une autre, de plus de 8 heures cette fois, durant laquelle il a notamment contesté l’accord sur les réductions d’impôt passé entre les Républicains et l’administration Obama. Quant à la vidéo ci-dessus, sa version originale a été visionnée près de 800 000 fois sur YouTube ! On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas…
   
   
Lundi
© La Lettre du Lundi 2010

Références :

 

 

• sur l’augmentation des écarts de fortune entre citoyens, voir Connaissez-vous Gini ?, Prends l’oseille et tire-toi,Retraites : l’arnaque.

 

• sur l’effondrement de la classe moyenne et la montée de pauvreté, voir Laura, 27 ans, Bac + 5, emploi précaire assuréUne chimie sociale explosiveLe ministre des classes moyennes.

 

• sur la financiarisation de l’économie, voir Les illusions perduesFourches caudines ou tango argentin ?Le monde selon PicsouLe temps des bulles.

 

• sur les manœuvres pour privatiser la Sécurité sociale et le système de santé, voir À la Une2050 : l’odyssée du servage.

 

• sur le transfert de la production industrielle en Chine, voirÉnergie et automobile : où en est la Chine ?Mourir pour un iPhone.

 

• sur les coupes dans les budgets sociaux ou de l’éducation, voir 2010 : le temps des perspectivesÀ vendre : Éducation nationale, mauvais état, mais fort potentiel,2050 : l’odyssée du servage.

 

Source

 



08/08/2012

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres