//sentinelleveille.com

//sentinelleveille.com

Chronique de la servilité annoncée

Par Denissto – Il n’est pas depuis un an une catastrophe planétaire que les marchés financiers n’aient méprisée. Du golfe du Mexique à Fukushima, en passant par l’Australie ou la Nouvelle Zélande, rien ne semble altérer la puissance de l’argent, rien n’affecte Maître Dow Jones ! Vitrine de la soi-disant bonne santé de l’économie occidentale, les marchés financiers sont au consumérisme ce que sont les ventes des hospices de Beaune aux clochards alcooliques. [Cliquer pour lire la suite.]

Il n’y a guère plus de compassion pour la ruine patente des malheureux PIGS, dont la hauteur des taux donne un aperçu de la ruine nationale et de la sueur que ces populations vont devoir donner pendant plusieurs décennies, mais plutôt un terrain propice à de juteux bénéfices.

//denissto.eu/forumv3/viewtopic.php?f=11…p;t=5236#p35290

 

 

 

Si les marchés financiers étaient efficients, comment n’en seraient-ils pas affectés ?
Le mécanisme est pourtant simple. Les pantins démocratiquement élus, ou les dictateurs issus d’une révolution spontanée, à la mode Soros-colorée, vendent tous les peuples et leurs biens ancestraux en enchères privées. Enchères réservées aux familles oligarchiques, pour ne pas dire mafias rastaquouères. L’avenir, le travail de leur population sont vendus, bradés, pour plusieurs générations, et payés en monnaie de singe. Ces montagnes d’injections financières pour soi-disant relever, soutenir l’économie mondiale, relancer la croissance, ne coulent que dans les marigots de la spéculation, pour se transformer en dettes nationales remboursables uniquement par ceux qui connaissent et comptent le prix du pain et du lait. Demandez à un conducteur de Ferrari ce que consomme sa voiture. Il n’en a pas la moindre idée.

Sic transit gloria mundi

Malheureusement pour elles, ces élites politico-financières s’imaginent être au-dessus des lois de la morale élémentaire. Elles pensent même être plus fortes que la nature ; réaction tout à fait normale pour ceux qui adorent le serpent de la Genèse, ce dernier ayant promis à ces adorateurs qu’ils seraient comme des Dieux. Si on reconnaît aujourd’hui les diverses communautés religieuses ou ethniques, où qu’elles se trouvent, à des signes ostentatoires que nos gouvernants combattent au nom d’une religion qui ne veut pas dire son nom, c’est qu’ils se reconnaissent d’une manière plus subtile et apparemment invisible a l’œil nu. J’ai nommé la triple concupiscence. A savoir un amour sans limite pour la gloire, l’argent, la luxure…


La luxure pour les serviteurs de la bête :

Ne vous étonnez pas de ne plus voir sortir une affaire de ballets roses ou bleu, plus connus aujourd’hui sous la dénomination de crime pédophile, chez ces grands initiés. Ils ont compris les leçons d’hier. La crème de ces élites viole et tue nos enfants dans l’indifférence ou la concussion, selon les cas :

//www.dailymotion.com/video/xc76px_jean-…-la-pedophil…

//denissto.eu/forumv3/viewtopic.php?f=36&t=5189

 

 

Ne vous étonnez pas de voir ces élites se partager toutes les richesses de l’humanité dans quelques mains. Depuis la parution de cette étude, et la crise des banksters, les centaines de milliards injectés par les gouvernements finissent dans la poche de ces 2%. Si l’on grossissait le trombinoscope des richesses, on se rendrait compte que dans ces 2% de riches, il y a juste quelques familles oligarchiques et des laquais grassement rétribués pour les servir.
//www.wider.unu.edu/events/past-events/2…B/05-12-2006…

Ne vous étonnez pas de voir toute une génération sacrifiée aux pitreries les plus pitoyables de la télé réalité, du sport-bizness, de l’ascension politique, se vautrer dans les orgies people pour être vu de tout le monde, pour les plus riches se pâmer dans les shows de charité spectacle, la liste est loin d’être exhaustive… voilà la vaine gloire du monde.

Depuis la naissance du christianisme en Occident, des armées de martyrs, de moines et de religieuses anonymes ont relevé l’Europe des invasions barbares ; de la chute de Rome par leurs témoignages pendant 3 siècles dans le Colisée, puis 15 autres siècles pour l’enseignement des vertus théologales: la Foi, l’espérance, la charité… antinomie parfaite de la triple concupiscence.


La quête du pouvoir absolue

Dans ce contexte, le vrai pouvoir ne pouvait se tenir que dans les ténèbres. S’il fallut jadis à César traverser les eaux limpides du Rubicon pour s’emparer du pouvoir, c’est aujourd’hui dans les égouts du vice et de la corruption que se conquièrent les prébendes de la démocratie. Les lois iniques sont plébiscitées dans de pitoyables assemblées ou l’apparente opposition a déjà été organisée dans les loges maçonniques. En ripou-blique, les « fils de la veuve » tiennent les deux tiers des deux assemblées depuis fort longtemps, et ne s’admonestent publiquement qu’à propos de la ponctuation.

La majorité des francs -maçons étant convertis aux lumières que par arrivisme, c’est par un mécanisme subtil, un aiguillon secret, réservé aux loges supérieures, jusqu’au sommet de cette pyramide, qu’ils affichent tant qu’ils le peuvent leurs fins et leurs moyens. La laïcité, n’est qu’un leurre réservé a la plèbe qu’ils ne cessent de générer et mépriser, au seul profit d’un incroyable complot, digne du maître qu’ils servent : le complot des vices.

Si d’aucuns doutaient de ce méprisable secret, il suffit de lire attentivement le livre du grand maître et initiateur Oswald Wirth pour le comprendre. Livre mis en honneur sur un piédestal, en vitrine, à l’entré de certaines loges, ces deux lignes suffisent : « Cela explique pourquoi le Serpent inspirateur de désobéissance, d’insubordination et de révolte, fut maudit par les anciens théocrates, alors qu’il était en honneur parmi les Initiés » (Le Livre du Compagnon, p. 74)

 


Et les marchés financiers dans tout çà?

La finance internationale à suivi avec les yeux de Chimène la prodigalité et la souplesse d’échine du couple Obama/ Geithner, si prompts à déverser dans leur escarcelle quelques centaines de milliards supplémentaires, pudiquement nommé QE3 et que 10 générations futures ne suffiront pas à rembourser. Certains de l’inévitable recours à ces 700 milliards, ils ont porté les indices à des hauteurs inespérées, tant les catastrophes évoquées au début de cet article ne les ont pas plus affectés que la misère, les guerres et révolutions qu’ils génèrent à leur seul profit.

La pantomime de l’heure présente aura eu le mérite de démontrer à ceux qui ont des yeux pour voir, que les gouvernements du monde entier, pour remercier les banquiers de leur scandaleuse spéculation sur les dettes des particuliers (subprimes), leur ont offert dorénavant l’argent nécessaire aux spéculations sur les dettes d’état.


Des jeux et du pain ?

Ne rêvez pas, dorénavant ce seront des psychotropes et des éléphants roses qu’ils vous offriront, le pain ça se mérite et depuis trop de générations nous avions des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et un cerveau pour comprendre. Malheureusement, nous l’avons vendu au plus offrant.

Jadis, travailler garantissait pour le moins la dignité, celle qui évite de tendre la main au bord du trottoir. Les fameux plans n’ont créé qu’une nouvelles classe de travailleurs pauvres qui se comptent par dizaines de millions en Occident. Les prochains vous referont découvrir ce que le mot paupérisme veut dire. Injectez, injectez, encore et encore ! Dans les temps qui viennent, je n’aurais qu’un conseil à donner, sortez de la poussière vos vieux livres d’histoires et pas ceux faisandés qu’ils vous ressassent depuis J Ferry. C’est la foi, l’espérance et la charité qui a fait de la France la première nation du monde, pas la liberté, l’égalité la fraternité que l’ont voit sur les frontispices et nulle part ailleurs.

//liesidotorg.wordpress.com/2011/09/23/chronique-de-la-servilite-annoncee/



23/09/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres